Dilatation-torsion de l’estomac 3 / 3

QUE FAIRE EN CAS DE SUSPICION DE DILATATION-TORSION DE L’ESTOMAC ?

Un seul mot d’ordre: Rapidité

–  Prévoir à l’avance où emmener le chien s’il présente un jour cette affection :
Il ne s’agit pas de se retrouver un soir à 22h00 à appeler sans succès divers vétérinaires pour trouver celui qui est de garde!
Voyez avec votre vétérinaire où vous pouvez conduire rapidement votre chien s’il présente une dilatation- torsion de l’estomac la nuit, le week- end ou un jour férié.
Cette structure devra être équipée pour recevoir les chiens présentant ce syndrome : réanimation, bloc chirurgical… et n’être pas trop éloignée de chez vous (45 minutes de voiture semble être un grand maximum).

– Savoir reconnaître rapidement les signes d’une dilatation-torsion de l’estomac :
Votre chien est abattu (mais parfois agité), son regard est triste et inquiet, il ne se couche pas, il tourne pour trouver une position confortable, il a mal au ventre et peut se tenir le dos légèrement voussé, son abdomen est dur et se dilate progressivement, son ventre résonne comme un tambour quand on tapote avec la main (dans ce cas, la dilatation est déjà avancée), il salive et n’arrive pas à vomir.
Si vous observez ces symptômes, amenez immédiatement votre chien chez votre vétérinaire, après l’avoir prévenu par téléphone pour qu’il se tienne prêt à intervenir.
N’essayez surtout pas de percer ou d’inciser l’estomac, vous perdriez du temps, et diminueriez les chances de survie de votre chien, car le contenu stomacal se déverserait dans l’abdomen.

– Arrivée chez le vétérinaire :
Il pourra faire une radiographie pour confirmer le diagnostic de dilatation- torsion de l’estomac.
Il luttera contre l’état de choc et les troubles sanguins par des perfusions massives.
L’oxygénothérapie permet de lutter contre l’hypoxie tissulaire.
Le sondage gastrique peut permettre de décomprimer momentanément l’estomac.

Enfin, à mon avis, la chirurgie la plus rapide possible est le gage de la réussite du traitement. Elle nous permet dans notre expérience personnelle de guérir plus de 90% des cas.

                    =======================================================

LA PRÉVENTION DES RÉCIDIVES POUR LES CHIENS AYANT EU UNE DILATATION-TORSION DE L’ESTOMAC

Il faut donner une alimentation de haute qualité et hyper digestible, en plusieurs repas par jour (au moins 2-3). La pexie (on attache l’estomac sur le côté droit du thorax) permet d’éviter la torsion de l’estomac, mais pas la récidive des dilatations.
A mon avis, la meilleure méthode pour éviter la récidive d’une dilatation-torsion de l’estomac est de pratiquer une gastrectomie partielle: cette opération, pratiquée dans les semaines qui suivent une chirurgie de dilatation-torsion de l’estomac, prévient à 100% le risque de récidive, y compris les dilatations simples. Cette opération consiste à enlever les 2/3 de l’estomac, et on abouche le duodénum sur L’estomac, en supprimant le pylore.
Cette opération, en réduisant la capacité gastrique, lutte contre l’hypo motilité de l’estomac souvent consécutive à la dilatation/torsion.
De plus, la suppression du pylore, en instaurant une continuité permanente entre le duodénum et l’estomac, facilite la vidange gastrique et l’évacuation de gaz qui se formeraient éventuellement.

Sébastien MIRKOVIC – Vétérinaire
Article paru dans »Terre-Neuve & Landseer Magazine » 3/2009 & 1/2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *